Histoire & Palmarès

Les origines de l’ESSG


En 1929, une poignée d’inconditionnels du ballon rond forme une équipe pour défendre les couleurs Saint-Germinoises. Tout à fait officieusement puisque la création du club local sous l’appellation “Etoile sportive saint-germinoise” n’intervient que le 15 décembre 1930. La déclaration officielle à la sous-préfecture d’Issoire n’apparaît, quant à elle, que le 9 février 1931.

Affiliée à la Fédération Française de Football, l’Etoile est alors présidée par Alfred POEUF. C’est le début d’une longue épopée. A l’époque, les pionniers enfourchent motos ou vélos pour effectuer leurs déplacements qui se limitent, fort heureusement, aux stades de la région. Un peu plus tard, en période de guerre, cela va bien mieux. Le transport est alors assuré, en camion, par Maurice RANDON.

La période précédant la seconde guerre mondiale voit de nombreuses familles inscrire leur nom sur les listes du club. Dans les années 35 on y trouve les POEUF, BIGOT, CUBIZOLLES, SENEZE, DENNE, ROUSSELLE, MATHIEU, DIF, BENIER, SERRE, NERESI, RAVOUX, DELANEF, BOURSANGE, DOUCET, BUFFE, KLEBOTH, GRAS, ROUBILLE et encore MAURIAT. En 40 viennent s’ajouter les MARANDON, THIALLIER, RANDON, ROBERT, GONDRY, GUILLAUME, BERTHET et aussi VERNAT.
 

 

 

 

 

 

 

 

Anecdotes :

Lors des années 30, les déplacements s’effectuaient à vélo ou moto, aussi quel soulagement quand les joueurs ont pu bénéficier du camion équipé de gazogène de Maurice RANDON. Sauf quand, comme ce fut le cas pour se rendre à Vic-Le-Comte, “les passagers ont dû débarquer pour pousser le véhicule essoufflé”. (Jean BIGOT).

 

1957 – La reprise
-----------------

Durant les années de guerre nombre de clubs de football de la région disparaissent ou sont mis en sommeil. A Saint-Germain-Lembron, curieusement, c’est de 47 à 57 que l’Etoile s’éteint pour divers problèmes dont un financier. Dix années avant de redémarrer plus fort encore. Le premier qui en fait les frais c’est le club de Nébouzat. Pour le match de reprise, les saint-germinois sont, en effet, opposés en coupe à Nébouzat, une formation qui, à l’époque, évolue deux niveaux au dessus et qui compte dans ses rangs des dirigeants très sympathiques… “Après 2 ou 3 buts nous lèverons le pied” déclarent-ils avant la rencontre. C’était sous-estimer les étoilistes qui remportent une large victoire (0 – 5). “Et ce n’était pas cher payé” déclare Paul RANDON.


Cette saison 57–58 a été parfaite en tous points. Les victoires sont écrasantes. Le plus mauvais résultat de la saison en championnat, c’est la victoire en phase finale par 3 à 2, seulement, face à Rochefort-Montagne.


Les étoilistes accèdent en 2ème division.
Stade du Pont Rouge

RANDON P. – MONMORT P. – MIALLE S. – REDON A. – MARTIN A.
MIROIR M. – COHADON C. – KOCZURA A. – PARRA J.
REDON L. – DUJARDIN A. – RUBIO D.
ZABAWINSKI J. – ZOKS R.
CHAUTARD M. – PERRIER J.C.
 1966 – 1970 La promotion d’honneur
----------------------------------------

A la fin de la saison 65-66, les footballeurs Saint-Germinois convoitaient la seconde place au classement du championnat. Pour cela il fallait battre le Mont-Dore à domicile ce que faisaient les étoilistes (2 – 1) gagnant ainsi, pour la première fois, la montée en promotion d’honneur. Lors de la saison 66 – 67 il s’en fallait de très peu pour que les «Bleu et Blanc » ne montent encore d’un cran. Bien que vainqueurs d’Ambert (3 – 0 ) à l’aller, le match retour leur était fatal (3 – 1). Les deux saisons suivantes les étoilistes terminaient encore le championnat dans le trio de tête.
Saison 1981 – 1982
------------------

On ne peut retracer l’histoire du club sans s’attarder sur la saison 81-82. Joueurs et dirigeants présents à cette époque ont vécu des moments forts avec une équipe fanion qui remporte la coupe du Puy-de- Dôme et qui sort invaincue de son championnat accédant ainsi à la promotion de Ligue.

Lors du parcours en championnat, des scores fleuves, 7-0 face au Mont Dore, 0-4 à Mirefleurs et à Saint-Rémy de Chargnat, 6 à 1 contre Tauves et 1 à 5 au retour, 1 à 4 à la Combelle B puis 5 à 0 à Saint-Germain. Sans oublier le 10 à 0 contre Mirefleurs. Après treize victoires et cinq nuls, 59 buts pour et 9 contre, les étoilistes sont également vainqueurs de la poule finale de première division face à Beauregard Vendon (1-1) – (3-1) aux tirs au but.

En coupe, les « Bleu et Blanc » se défont de Saint-Georges en demi-finale (4-1) puis sont opposés, sur le terrain de Vic-Le-Comte, à la Roche Blanche en finale. Dans les compte-rendus d’après match, la presse parle d’exhibition et de récital du tandem DA SILVA – STEBERNJAK. La victoire (3-0) conclut une excellente saison.

A noter également, cette année là, signe de la bonne santé du football Saint-Germinois, la création d’un club de supporters.

GRIGNON P. CAUSSE D. DUVERNOY A. PARMANTIER B.
GIRARD J-P. PERRIN L. ROBERT J. DA SILVA B. ORTOLA P.
STEBERNJAK D. FLORENTIN E. STEBERNJAK A. GRIGOLO S
.

1984 – 1991 Retour en promotion d’honneur
----------------------------------------


Après quinze années d’ “exil”, l’ESSG retrouve la promotion d’honneur. En juin 1984, au terme du championnat, Saint-Germain se retrouve à égalité de points avec Romagnat. Après vingt-deux matches et cinquante six points de chaque côté, Romagnat se détache d’un cheveu compte tenu du goal-average particulier (0-1 , 1-1). Que le sort est injuste pour les étoilistes qui ont inscrit soixante-six buts et n’en ont concédé que vingt-six ! Fort heureusement, une place en promotion d’honneur est accordée au meilleur second des quatre districts d’Auvergne et c’est Saint-Germain qui en profite. La récompense est juste pour les auteurs d’une série de dix-huit rencontres sans défaite (14 victoires, 4 nuls).

Cette fois, l’ESSG s’installe en promotion d’honneur pour sept saisons.
DA SILVA B. – FLORENTIN E. – BONNAFOUX C. – N’GNASOKE L. – GAWLAS J-M. –
LAURENT P. – GRIGOLO M. – LEFORT F. – SOUCHAL D. – BONNAFOUX R. – DELAIR L.
1995 – 2001
Durant cette période, sous la houlette d’Eric FLORENTIN puis de Henri ANTONIO, les saint-germinois montent en puissance. A plusieurs reprises, ils jouent les premiers rôles échouant même parfois juste derrière le leader du championnat et manquant de ce fait la montée pour quelques petits points. Le travail allait finir par payer pour une formation dont l’ossature est issue d’une même équipe junior.

2001 – 2002
Entraîneur – joueur Laurent DELAIR
5ème place en championnat
Vainqueurs du challenge Paul MALLET face aux Martres de Veyre après une séance de tirs aux buts où le portier Christophe CHABRILLAT s’interpose par 3 fois. Le déclic s’est produit. Les “bleu et blanc” se persuadent qu’ils peuvent s’imposer dans des compétitions majeures.
2002 – 2003 la saison du sacre
---------------------------

Les saint-germinois abordent la saison avec des ambitions. Jean-Jacques GAUTARD prend les commandes et le secteur défensif est renforcé avec le retour au club de Fidy RAZAKAMANANA, Ludovic THIVEYRAT et Gilles BRAVARD ainsi que par l’arrivée de Patrick LEVET. D’entrée, les résultats sont là. Lors de la première journée de championnat, les “bleu et blanc” annoncent la couleur en allant battre Aulnat, leur principal rival, sur le score sans appel de 1 à 4. A la 5ème journée, après la victoire au Mont Dore, ils occupent la 1ère place qu’ils ne quitteront désormais plus.
A trois matchs de la fin, ils sont déjà assurés du titre en championnat qu’ils terminent avec 8 points d’avance sur leur poursuivant immédiat.
Meilleure attaque (64 buts pour) et seconde défense (23 buts contre), les saint-germinois ne se contentent pas de ce titre et d’une accession en promotion d’honneur régionale. Engagés en challenge Paul MALLET, ils s’illustrent là encore.
Les victoires à Plauzat Champeix, à Blanzat, contre Moissat et à Saint-Genès-Champanelle permettent aux saint-germinois d’accéder à la finale. Opposés à Vertaizon sur la pelouse de Besse, ils remportent le trophée pour la seconde fois consécutivement (3 – 0).
la suite est en cours de construction.......


Val de Couze 0 - 1 Essg : nouvelles photos 2 jours
Val de Couze 0 - 1 Essg et essg (c) 2-2 Plauzat Champeix 2 jours
0-2
AUZAT CS / ESSG 2 2 jours
AUZAT CS / ESSG 2 et ESSG 3 / PLAUZAT CHAMPEIX : résumés des matchs 2 jours
0-1
VAL DE COUZE US / ESSG 1 2 jours
VAL DE COUZE US / ESSG 1 : résumé du match 2 jours
essg (c) 2-2 Plauzat Champeix : nouvelles photos 3 jours
2-2
ESSG 3 / PLAUZAT CHAMPEIX 3 jours
9-10
tournoi Langeac / U.13 3 jours
tournoi Langeac / U.13 : résumé du match 3 jours
Tournoi U13 Langeac 2017 : nouvelles photos 4 jours
Tournoi U13 Langeac 2017 4 jours
ESSG 2 : nouveau joueur 4 jours
Victime numero 21 -- Mr Trois poumons GUERIN Maxime 8 jours
tournoi Massiac / U.13 et 4 8 jours

BOUTIQUE ESSG

 

 

Pl Equipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 Clt Union Jeunesse 63 19 14 2 3 0 68 22 0 46
2 St Germain Lemb. 62 19 13 4 2 0 38 12 0 26
3 Clt Portugal 51 19 9 5 5 0 36 25 0 11
4 Martres De Veyre 2 51 19 10 2 7 0 38 40 0 -2
5 Issoire U.S 2 48 19 9 2 8 0 42 28 0 14
6 Ennezat U.S 2 44 19 6 7 6 0 28 30 0 -2
7 Combelle Cab. 2 44 19 7 4 8 0 36 34 0 2
8 Champeyroux E.S 42 19 6 5 8 0 25 40 0 -15
9 Val De Couze U.S 42 19 6 5 8 0 23 32 0 -9
10 Cebazat Sports 2 36 19 5 2 12 0 25 43 0 -18
11 Mozac U.S 2 36 19 5 2 12 0 30 47 0 -17
12 Menetrol U.S. 29 19 3 2 13 1 10 46 0 -36